• gamma3@lemmy.world
    link
    fedilink
    arrow-up
    1
    ·
    1 year ago

    J’ai jamais entendu de Breton parler breton. J’ai de la famille en campagne bretonne, j’ai travaillé 1 an sur St Brieuc, des soirées avec des « vrais » de divers endroits de la Bretagne, meme les bar de Mur de Bretagne, pas un mot de Breton mis a part sur les panneaux.

    • japps13A
      link
      fedilink
      arrow-up
      2
      ·
      1 year ago

      Ma belle famille est totalement bretonnante. Mon beau père a appris le français à l’école (il a bientôt 70 ans). Je les entends parler breton et surtout utiliser le breton natif (versus celui appris en Skol Diwan) comme un shibboleth pour reconnaître le « vrai » breton du néo-breton. En tant que sudiste, j’ai bien senti plusieurs fois que j’étais quand même un estranger. Saint-Brieuc est un peu à l’est, à la limite du pays gallo. Plus à l’ouest ou dans les terres, il y a des bretonnants mais ils vont pas te le montrer forcément. J’ai constaté qu’il n’y a pas de volonté de transmettre la langue qu’il veut garder comme shibboleth. C’est très différent de mon expérience en Grèce où les amis m’ont appris beaucoup de culture et de langue, et avec joie et entrain. Je sais pas ce qu’il en est des corses, mais les tags mentionnés par OP me mettent mal à l’aise, mais je suis influencé par mon ressenti avec la belle famille bretonne.

      • gamma3@lemmy.world
        link
        fedilink
        arrow-up
        1
        ·
        1 year ago

        De la com à outrance. La réalité est autre. Ils se sont remis à leur langue depuis 20ans, mais c’est juste pour dire : on a une langue régionale. Leurs parents et grand parents ne l’utilisent pas. Vis le! Installes toi au bar du coin et écoute!

        • japps13A
          link
          fedilink
          arrow-up
          2
          ·
          1 year ago

          Certains n’ont jamais abandonné leur langue (notamment dans la campagne), et adorent raconter comment ils étaient punis à l’école parce qu’ils parlaient breton. Mon beau-père rencontre régulièrement des gens dans les commerces, à la plage ou autre, et leur parle en breton. Et pas le breton appris de maintenant…

        • Camus@jlai.luOP
          link
          fedilink
          arrow-up
          1
          ·
          1 year ago

          Honnêtement, déjà sur base de la vidéo tu sens bien que l’usage est ultra minoritaire.

          Après la question c’est est-ce qu’il y aura assez de gens motivés pour faire renaître la langue et augmenter son usage a travers le temps ?

          De l’autre côté de la France, un exemple intéressant c’est le catalan, qui connaît un certain retour en France en Catalogne française, et là on voit que l’un des intérêts c’est de pouvoir l’utiliser en Catalogne espagnole